Français tués au Niger: L'armée française remet un film sur l'intervention à la justice

Avec Reuters

— 

L'armée française a remis à la justice des documents et un film sur l'intervention qu'elle a menée pour délivrer deux jeunes Français enlevés au Niger par des islamistes et tués le 8 janvier, dit le parquet de Paris. Les enquêteurs se sont par ailleurs rendus sur place le 9 mars mais aucune de ces mesures d'enquête n'a permis à ce jour de découvrir la cause de la mort de Vincent Delory, qui semble avoir succombé à des brûlures, dit le parquet.

L'armée, saisie d'une demande de levée du secret-défense, a remis au parquet «de nouvelles photographies, un film de l'opération réalisé depuis un avion de surveillance, des comptes rendus de l'opération et des mains-courantes rédigées par les militaires responsables», dit le parquet.

Le déplacement des enquêteurs au Niger du 9 mars a permis «la réalisation d'importantes opérations de police technique et scientifique sur les deux véhicules, appartenant à l'Aqmi, restés sur place», dit encore le parquet.L'analyse des éléments recueillis est en cours.