Sept cyclistes estoniens enlevés au Liban

OTAGES Ils venaient de Syrie...

M.P. avec Reuters

— 

Sept Estoniens qui faisaient une randonnée à vélo ont été enlevés mercredi dans la plaine de la Bekaa, dans l'Est du Liban, rapportent des sources proches de la sécurité. La zone est un des hauts-lieux du Hezbollah. 

Le commando qui a enlevé les randonneurs circulait à bord d'une Mercedes noire et de deux fourgonnettes blanches. Le rapt s'est produit à Zahlé, capitale administrative du gouvernorat de la Bekaa.

Des enlèvements rares

Le consul d'Estonie au Liban, Sami Kamouh, a dit à Reuters avoir reçu un appel téléphonique de la Sûreté générale de Zahlé lui annonçant que les papiers d'identité des sept personnes enlevées avaient été retrouvés sur place et qu'il s'agissait bien d'Estoniens. Ces derniers, qui venaient de Syrie, auraient franchi la frontière libanaise vers 15 heures.  Les rapts d'Occidentaux étaient monnaie courante au Liban dans les années 1980, durant la guerre civile, mais sont devenus rares depuis lors.