Russie: Un journaliste agressé par un inconnu à Moscou

Avec Reuters

— 

Un journaliste a été frappé ce mercredi par un inconnu dans le centre de Moscou, une agression qui illustre combien la Russie est un pays dangereux pour les médias. «Sergueï Topol a reçu des coups à la tête par un inconnu et est hospitalisé», a dit un porte-parole de la police de Moscou.

Sergueï Topol, 65 ans, avait fait parler de lui en signant une série d'articles en 2008 sur la vie privée de Vladimir Poutine, relatant des rumeurs concernant une liaison entre le dirigeant russe et la championne de gymnastique Alina Kabaïeva. Vladimir Poutine avait alors vigoureusement réfuté ces rumeurs en conseillant aux journalistes de «ne pas fourrer leur nez morveux» dans sa vie privée.

19 meurtres de journalistes non résolus

Après la parution des articles, le Moskovsky Korrespondent avait cessé sa parution. Son propriétaire, le richissime Alexander Lebedev, un proche du Kremlin, avait qualifié les articles «d'absurdités» et expliqué que la décision de fermer le journal répondait à des raisons économiques.

Depuis l'an 2000, on dénombre 19 cas de meurtres de journalistes non résolus en Russie, selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) basé à New York.