Kadhafi a ordonné la libération de trois journalistes arrêtés en Libye

Reuters

— 

Mouammar Kadhafi a ordonné la libération de trois journalistes arrêtés en Libye, deux journalistes de l'Agence France-Presse et un photographe de Getty Images, a annoncé mardi soir Getty Images.

«Nous sommes ravis d'apprendre que le dirigeant libyen a ordonné la libération de notre photographe Joe Raedle, ainsi que de Roberto Schmidt, photographe salarié à l'Agence France-Presse, et de David Clark, reporter à l'Agence France-Presse», a déclaré l'agence photographique dans un communiqué.

«Nous remercions tous ceux qui ont contribué à obtenir leur libération et nous continuons de soutenir le travail accompli par nos photojournalistes pour témoigner des événements», a ajouté Getty Images.

L'AFP avait annoncé dimanche être sans nouvelles des trois hommes depuis vendredi soir dans l'est de la Libye.

Clark et Schmidt avaient annoncé par courriel à l'AFP qu'ils comptaient se rendre samedi à une trentaine de kilomètres de Tobrouk pour y rencontrer des opposants libyens et des réfugiés fuyant les combats.

Quatre journalistes du New York Times qui avaient été capturés par les forces pro-Kadhafi ont été remis en liberté par les autorités et ont pu gagner lundi la Tunisie.