Otages français au Niger: Aqmi réclame une rançon d'«au moins 90 millions d'euros» pour libérer les quatre Français

TERRORISME Ils ont été enlevés en septembre dernier...

© 2011 AFP

— 

Le président malien, Amadou Toumani Touré, se dit "certain" qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a dispersé ses sept otages, dont cinq Français, "en plusieurs groupes", dans un entretien à paraître samedi dans Le Parisien.
Le président malien, Amadou Toumani Touré, se dit "certain" qu'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a dispersé ses sept otages, dont cinq Français, "en plusieurs groupes", dans un entretien à paraître samedi dans Le Parisien. — Grab afp.com

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) réclame «au moins 90 millions d'euros» de rançon pour la libération de quatre Français enlevés en septembre 2010 au Niger et toujours otages, a appris l'AFP lundi de source nigérienne proche de la médiation, depuis Gao dans le nord du Mali.