Bahreïn: Le roi dit avoir «mis en échec» un complot étranger

© 2011 AFP

— 

Le roi Hamad ben Issa Al Khalifa a annoncé lundi que Bahreïn avait «mis en échec un complot étranger», dans une allusion possible à l'Iran, lors d'une rencontre avec des officiers de la force commune du Golfe qui s'est déployée dans son pays.

«Le royaume de Bahreïn a mis en échec un complot étranger qui était fomenté depuis au moins vingt ou trente ans (...) contre les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG)», a déclaré le roi.

«S'il avait réussi, ce complot se serait étendu à l'ensemble des pays du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Qatar, Oman et Koweït)», a encore ajouté le souverain.

Le roi Hamad a tenu ses propos, rapportés par l'agence officielle BNA, lors d'une rencontre dimanche soir avec des officiers du «Bouclier de la Péninsule», la force commune du CCG qui s'est déployée dans son pays pour aider à contenir la contestation chiite.

La déclaration du roi intervient alors que les relations sont tendues entre Bahreïn et l'Iran, qui a demandé dimanche à un diplomate bahreïni de quitter l'Iran en représailles à l'expulsion d'un diplomate iranien de Manama, alors que le chef de la diplomatie Ali Akbar Salehi a demandé le départ des forces étrangères de Bahreïn.