Le Brésil, exemple de transition démocratique pour le Moyen-Orient, selon Obama

© 2011 AFP

— 

Le président des Etats-Unis Barack Obama a affirmé dimanche que la transition du Brésil vers la démocratie dans les années 1980 pouvait servir d'"exemple" aux pays du Moyen-Orient, dans un discours aux Brésiliens à Rio de Janeiro.

Evoquant les mouvements de révolte qui agitent depuis le début de l'année l'Afrique du nord et le Moyen-Orient, M. Obama a souligné que "personne ne peut savoir avec certitude comment ce changement va aboutir".

"Mais je sais que le changement n'est pas quelque chose dont nous devrions avoir peur", a lancé M. Obama, qui s'exprimait dans un théâtre du centre de la métropole brésilienne.

"Lorsque les hommes et les femmes réclament leurs droits de façon pacifique, notre humanité commune est améliorée. Où que la lumière de la liberté soit allumée, le monde devient plus éclairé", a-t-il dit.

"Et c'est l'exemple du Brésil. Le Brésil, un pays qui montre qu'une dictature peut devenir une démocratie vibrante. Le Brésil, un pays qui montre que la démocratie offre aux habitants aussi bien la liberté que des opportunités" de prospérer, a énuméré le président.

M. Obama a relevé que la place Cinelandia, à l'extérieur du théâtre municipal dans lequel il s'exprimait, avait connu des manifestations pour la démocratie, couronnées de succès avec la fin de vingt-et-un ans de dictature militaire en 1984.

"Le Brésil, un pays qui montre qu'un appel au changement qui commence dans la rue peut transformer une ville, un pays, et le monde entier", a-t-il encore dit.