Un navire indonésien capturé par des pirates au large du Yémen

© 2011 AFP

— 

Un vraquier indonésien, le Sinar Kudus, a été capturé mercredi au large du Yémen par un groupe de pirates exceptionnellement nombreux qui l'a utilisé le jour suivant pour attaquer sans succès un autre cargo, a annoncé jeudi la force navale européenne Atalante.

«Le Sinar Kudus, un vraquier battant pavillon indonésien avec un équipage de 20 marins, indonésiens aussi, a été capturé vers 7h30 GMT mercredi à 320 milles marins au nord-est de Socotra (Yémen)», a indiqué le porte-parole du quartier général d'Atalante, le lieutenant-colonel Paddy O'Kennedy.

Echange de coups de feu

«Nous n'avons pas de détails sur l'attaque proprement dite, mais l'équipage nous a indiqué qu'il y avait 30 à 50 pirates à son bord», a-t-il souligné.

A part le nombre particulièrement élevé de pirates, l'autre élément saillant, a-t-il relevé, est que les assaillants ont utilisé le Sinar Kudus comme bateau-mère pour attaquer tôt ce jeudi matin dans le même secteur un vraquier libérien, l'Emperor.

Mais ce cargo «avait à son bord des gardes armés», «il y a eu un échange de coups de feu et l'attaque n'a pas réussi», a-t-il raconté, précisant que tout allait bien à bord de l'Emperor.