« Il n’y a pas Depuis fin 2003, 76 morts dont 74 en Extrême-Orient

© 20 minutes

— 

A ce jour, 76 personnes sont mortes de la grippe aviaire H5N1 depuis fin 2003 sur les 146 cas humains recensés dans le monde, selon l’Organisation mondiale de la santé. L’Asie du Sud-Est a été particulièrement touchée, avec 74 décès, les deux autres étant les récents cas turcs. Le 12 janvier 2004, le Vietnam est le premier pays à annoncer trois morts (42 aujourd’hui). Le 26 janvier, la Thaïlande suit, avec une victime (14 à présent). Un an plus tard, le Cambodge est touché, avec un mort (4 désormais). Puis l’Indonésie avec trois décès annoncés le 20 juillet 2005 (11 à ce jour). Enfin, le 29 décembre, la Chine confirme trois morts. La plupart des victimes vivaient dans des exploitations avicoles, au contact direct de volailles malades. B. B.

en France La France n’envisage pas de nouvelles mesures de prévention. « Nous sommes au maximum des précautions possibles », a assuré hier Dominique Bussereau, ministre de l’Agriculture. Des mesures ont été prise dès octobre, du confinement des volailles dans certains départements aux stocks de masques de protection et d’antiviraux Tamiflu.