L'Irak critique les interventions étrangères à Bahreïn

Avec Reuters

— 

Le gouvernement irakien, dominé par les chiites, a critiqué ce mercredi soir l'envoi par des pays sunnites de militaires à Bahreïn, rapporte Reuters.

Des milliers de manifestants ont en outre protesté dans plusieurs villes d'Irak contre la situation à Bahreïn.

La famille régnante sunnite de Bahreïn a entrepris de mater par la force les manifestations organisées par la majorité chiite de sa population, qui se plaint de discriminations. Des affrontements ont fait au moins six morts ce mercredi.