Revivez en direct les événements de ce mercredi au Japon: Situation critique à la centrale de Fukushima 1, les niveaux de radioactivité en hausse

M.P. et A.-L.B. avec agences

— 

Les catastrophes s’enchaînent au Japon. Un nouveau séisme de magnitude 6,0 sur l’échelle de Richter a de nouveau frappé Tokyo et sa région. Des immeubles ont tremblé, selon la chaîne NHK. Mais aucun dégât d’importance n’a été signalé.

 

Accident nucléaire Fukushima Daiichi from Agence de Presse IDE on Vimeo.

En revanche, la situation est toujours aussi inquiétante sur le front nucléaire. Un incendie s’est de nouveau déclaré dans le réacteur quatre de la centrale de Fukushima 1, celui-là même où des brèches de huit mètres sont apparues mardi, libérant de fait de la radioactivité dans l’atmosphère. Le feu s’est «apparement» éteint seul selon l’Autorité nucléaire japonaise.  Une demi-heure plus tard, la situation s’est semble-t-il arrangé puisque l’ordre d’évacuation a été levé.

Réacteur deux sous surveillance

Lors de l’incendie, Tepco, la société exploitante, a fait évacuer ses 50 derniers salariés en raison d’une forte hasse de la radioactivité. Les opérations de refroidissement des réacteurs ont été suspendues momentanément à la centrale, et c'est toujours le coeur du problème.

Peu après, les images diffusées par la télévision japonaise montraient une colonne de fumée s'échappant de la centrale nucléaire de Fukushima 1, mais apparement depuis le réacteur trois. Tepco était dans l’impossibilité de confirmer si cette fumée s'échappait du réacteur quatre.  Le réacteur deux, touché par une explosion mardi, est également l’objet de toutes les inquiétudes, depuis qu’il a été confirmé que l’enceinte de confinement n’est plus «étanche».