Libye: Les rebelles de Brega se retrirent après de violents bombardements

© 2011 AFP

— 

Des dizaines de rebelles libyens se retiraient dimanche de Brega après de violents bombardements d'artillerie des forces du régime aux portes de cette ville de l'Est de Libye, selon un correspondant de l'AFP sur place. Les forces loyales au régime de Mouammar Kadhafi ont pris le contrôle du village al-Bicher, entre la ville Al-Uqaila et Brega, et avançaient vers cette dernière ville située à 80 km à l'ouest d'Ajdabiya, ont indiqué les rebelles à l'AFP. Mais quelques poches de résistance s'opposaient aux loyalistes près d'al-Bicher.

Aux cris de «Allah O Akbar», les insurgés, la plupart âgés d'une vingtaine d'années, qui étaient postés aux portes de Brega, ont pris la fuite à bord de véhicules transportant des batteries anti-aériennes de la DCA en direction de la ville d'Ajdabiya, sur la route côtière. La veille, les insurgés avaient fui Al-Uqaila, tombée aux mains des pro-Kadhafi, vers Brega. L'aviation des forces fidèles au régime n'est pas intervenue à Brega mais les insurgés tiraient dans leur retraite des tirs de DCA.

Aucune information n'a pu être obtenue sur d'éventuelles victimes. La ligne de front s'est déplacée ainsi davantage vers l'Est alors que les villes tenues par les rebelles tombent l'une après l'autre aux mains des troupes du régime qui sont désormais à 240 km de Benghazi, siège de l'opposition dans la région pétrolifère orientale.