Nouvelle attaque cérébrale pour Sharon

© 20 minutes

— 

Le Premier ministre israélien a subi « une grave attaque cérébrale » et a été placé immédiatement sous anesthésie hier soir, à Jérusalem. Ariel Sharon, 77 ans, a été transporté à l’hôpital Hadassah de Jérusalem « à la suite d’un malaise ». A son arrivée, il a été admis « dans le département des traumatismes » et a été immédiatemet placé sous respiration artificielle et d’être opéré. Ariel Sharon, qui se trouvait dans sa résidence de la ferme des Sycomores, dans le sud d’Israël, est parti immédiatement en convoi à l’hôpital Hadassah alors qu’il aurait pu rejoindre un hôpital plus proche, à Beer Sheva, ou prendre un hélicoptère. Durant le trajet qui a pris moins d’une heure, le Premier ministre était accompagné de son fils Omri et était conscient, selon ses proches. Ariel Sharon avait déjà été hospitalisé le 18 décembre à la suite d’« une légère attaque cérébrale » provoquée « par un caillot de sang venant du coeur », selon ses médecins. Depuis, il était traité avec des anticoagulants pour éviter une nouvelle attaque et aurait dû subir ce matin une intervention cardiaque. Ces ennuis de santé surviennent à moins de trois mois des législatives, auxquelles Kadima, le nouveau parti de Sharon, est donné favori. Mais les soupçons de corruption qui pèsent sur le Premier ministre pourraient faire le jeu de partis rivaux. La police israélienne a annoncé hier disposer d’indices suceptibles de mettre en cause la famille de Sharon dans le cadre de la campagne électorale du Likoud, son ex-parti, en 1999.