Les Etats-Unis choqués par la nationalisation du cacao ivoirien

Avec Reuters
— 

Le décret de nationalisation du secteur ivoirien du cacao signé lundi par le président sortant Laurent Gbagbo «revient à un vol», estime le département d'Etat américain.

«Son projet de nationalisation de l'industrie du cacao et du café de Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de fèves de cacao, revient à un vol. Il s'agit d'un nouvel acte désespéré pour s'accrocher au pouvoir», a déclaré ce mardi le porte-parole Philip Crowley, s'adressant à la presse.