L’Autriche prend les rênes de l’UE

© 20 minutes

— 

C’est en musique que l’Autriche a ouvert hier sa présidence semestrielle de l’Union européenne. Après une année 2005 redoutable pour l’Europe, le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel, dont le pays succède à la Grande-Bretagne, a assisté au célèbre concert du Nouvel An de Vienne. A cette occasion, l’Autriche a déclaré qu’elle comptait « donner un nouvel élan » à l’UE, face aux doutes des citoyens européens. Elle tentera ainsi de relancer le débat sur la Constitution et la croissance, et de piloter les futurs élargissements, avec l’entrée prévue en 2007 de la Bulgarie et de la Roumanie dans l’UE. La tâche sera d’autant plus ardue que Vienne hérite d’une Union en crise d’identité, même si Tony Blair a trouvé in extremis un compromis sur le budget communautaire 2007-2013, en acceptant une réduction du rabais britannique.