La Commission européenne approuve les amendements de la loi sur les médias en Hongrie

Avec Reuters

— 

Les amendements prévus par la Hongrie dans sa loi jusqu’ici très controversée sur les médias permettront de garantir le respect des règles de l'Union européenne, a indiqué ce lundi la commissaire européenne à la Stratégie numérique, Neelie Kroes. «La Commission européenne et le gouvernement hongrois sont d'accord jusqu'à présent sur les amendements qui étaient tellement nécessaires au projet (de loi) transmis au parlement», a-t-elle dit lors d'une conférence de presse à Budapest.

Plus d'exigence d'information «équilibrée»

Le gouvernement hongrois, qui occupe la présidence tournante de l'Union européenne, a annoncé à la mi-février que sa loi sur les médias serait amendée pour tenir compte des inquiétudes de l'UE sur la liberté d'expression et les droits de diffusion audiovisuelle. Il s'est engagé à retirer une disposition qui exigeait une couverture de l'information «équilibrée» pour les médias audiovisuels, avait alors expliqué le gouvernement. Budapest retirera également la possibilité d'amendes pour des médias basés à l'étranger et l'obligation d'enregistrement n'est plus une condition préalable pour l'ouverture d'un média.

La Hongrie s'est attirée de vives critiques de plusieurs gouvernements, groupes de défense des droits de l'homme et médias d'Europe en adoptant l'an dernier ce texte jugé liberticide et contraire à la réglementation de l'UE.