Côte d'Ivoire: Huit journaux pro-Ouattara de retour dans les kiosques

© 2011 AFP

— 

Huit quotidiens ivoiriens proches d'Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale, ont fait lundi leur retour dans les kiosques après avoir cessé leur parution depuis le 1er mars au nom de «menaces» du camp du président sortant Laurent Gbagbo.

Ces journaux avaient décidé de ne plus paraître «jusqu'à nouvel ordre», invoquant des «menaces» et un «harcèlement» exercés selon eux par le camp Gbagbo.

«Tentations liberticides» contre «autocensure»

Ces quotidiens reparaissent «pour combler le vide de l'information vraie, pour continuer le combat pour la sauvegarde des acquis démocratiques», ont-ils expliqué dans un communiqué. «Ils reviennent aussi et surtout pour accompagner et soutenir l'installation progressive du président élu, Alassane Ouattara», poursuivent-ils.

Réunis dans un collectif, ces journaux «dénoncent à nouveau les tentations liberticides du Conseil national de la presse» (CNP), organe de régulation contrôlé par le camp Gbagbo. Les huit journaux sont: Le Patriote, Le Mandat, L'Intelligent d'Abidjan, Le Démocrate, L'Expression, Le Jour Plus, Nord-Sud et Le Nouveau Réveil.

La décision de ces quotidiens de suspendre leur parution relève de l' «autocensure», avait jugé le CNP, faisant valoir que l'insécurité actuelle concernait les médias tous bords politiques confondus.