Yémen: grève et sit-in des éboueurs à Sanaa, trois blessés

© 2011 AFP

— 

Des milliers d'éboueurs ont entamé lundi une grève ouverte à Sanaa, réclamant l'amélioration de leur paye, et trois d'entre eux ont été blessés lors de la dispersion de leur sit-in par la police.

Des centaines d'entre eux se sont rassemblés sur la rue Sittine, une des principales artères de Sanaa, mais la police les a dispersés en tirant en l'air et en lançant des grenades lacrymogènes, faisant trois blessés dans leurs rangs.

"Nous ne touchons que 500 ryals par jour (2,3 dollars). Nous demandons à être considérés comme des employés", a affirmé Nasser Yahya, 45 ans, qui a douze membres de sa famille à sa charge.

Les éboueurs ont arrêté depuis dimanche soir de collecter les ordures qui se sont amoncelées dans les rues de Sanaa.

Leur mouvement de grève intervient alors que des manifestations populaires se déroulent depuis fin janvier à travers le pays pour réclamer le départ du président Ali Abdallah Saleh, au pouvoir depuis 32 ans au Yémen, l'un des pays arabes les plus pauvres.