Sud-Soudan: Au moins 56 morts dans des affrontements entre militaires et miliciens

Avec Reuters

— 

Des affrontements entre des miliciens et des militaires de l'armée du Sud-Soudan ont fait au moins 56 morts dans l'Etat du Nil supérieur, a annoncé ce lundi l'armée sud-soudanaise. Des miliciens ont tué deux soldats gouvernementaux dimanche matin. L'armée a contre-attaqué et les combats ont fait 47 morts côté miliciens et sept autres côté militaires, a déclaré un porte-parole de l'armée du Sud (SPLA), Philippe Aguer. Ce dernier a renouvelé ses accusations selon lesquelles le gouvernement du nord du pays armerait des miliciens, ce que le régime de Khartoum a toujours démenti.

Le Sud-Soudan devrait proclamer officiellement son indépendance le 9 juillet après un référendum d'autodétermination organisé en janvier.