Crise politique en Belgique: Le médiateur a rendu son rapport au roi

Avec Reuters

— 

L'«informateur» dans la crise politique qui s'éternise en Belgique, Didier Reynders, a remis mardi son rapport définitif au roi Albert II.

Rien ne donne à penser pour le moment que le médiateur, qui détient le portefeuille des Finances, a réussi à briser l'impasse qui prévaut depuis plus de huit mois sur la formation d'un nouveau gouvernement.

Dans un communiqué laconique, le palais de Laeken s'est contenté de rapporter la visite de l'«informateur».

Le 16 février, le roi des Belges avait accordé deux semaines supplémentaires au médiateur Didier Reynders pour tenter de sortir le pays de l'impasse politique.

Didier Reynders, un libéral francophone, a été chargé d'une médiation pour tenter de débloquer la crise politique après le rejet par la majorité néerlandophone de précédents compromis en vue de former un gouvernement.

Depuis les élections législatives du 13 juin, la Belgique n'a pas de gouvernement.

Si le pays a jusqu'à présent été épargné par la crise des dettes souveraines en Europe, l'absence de gouvernement et le niveau de sa dette, presque équivalente à son PIB, inquiètent les investisseurs.