Attentat à l’aéroport de Moscou: La Géorgie dément toute implication

Avec Reuters

— 

La Géorgie s'est insurgée ce mardi contre les propos d'un parlementaire russe qui a laissé entendre qu'elle pourrait être impliquée dans l'attentat suicide qui a fait 37 morts en janvier à l'aéroport Domodedovo de Moscou.

«De telles déclarations absurdes de notre voisin sont devenues une tradition», a réagi Manana Manjgaladzé, porte-parole de la présidence géorgienne. «La Géorgie a toujours condamné toute manifestation de terrorisme», a-t-elle dit à des journalistes à Tbilissi.

Attaque revendiquée par des islamistes

Le sénateur russe Alexander Torchine, membre de la Commission nationale russe antiterrorisme, n'a apporté aucun élément à l'appui de ses allégations, formulées dans une interview au journal russe Rossiiskaya Gazeta.

«Bien que je comprenne que mes propos risquent d'inspirer des passions et des malentendus, à mes yeux la Géorgie et son régime au pouvoir (étaient derrière l'attentat)», dit Torchine. L'attentat à l'aéroport Domodedovo a été revendiqué par des islamistes du Nord-Caucase. Les enquêteurs ont établi que le kamikaze était originaire de cette région.