Yémen: l'ONU met en garde les autorités contre la répression

© 2011 AFP

— 

La haut commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a mis en garde mardi les autorités yéménites contre toute "répression violente des manifestations", estimant que le peuple avait le droit d'exprimer sa "récrimination".

Mme Pillay a appelé, dans un communiqué, le gouvernement à protéger "le droit des manifestants et des journalistes dans le respect des lois internationales".

"Le population a le droit légitime d'exprimer ses récriminations et ses demandes auprès de son gouvernement", a ajouté la responsable des droits de l'homme de l'ONU.

Une manifestation massive avait lieu mardi dans le centre de Sanaa, la capitale, à l'appel de l'opposition, pour réclamer le départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh qui a accusé Israël et les Etats-Unis "d'orchestrer" la révolte arabe.