Soudan: Une dizaine de morts dans des affrontements entre tribus rivales

Avec Reuters

— 

Au moins dix personnes ont été tuées dans des combats entre des tribus rivales dans la région contestée d'Abyei au Soudan, ont indiqué les autorités ce lundi.

Il s'agit des violences le plus meurtrières depuis que les Sud-Soudanais ont voté à la quasi-unanimité en faveur de l'indépendance, en janvier. Le Nord et le Sud revendiquent la région pétrolifère d'Abyei, potentielle source de conflit dans la marche vers la partition, prévue le 9 juillet. Abyei a été une zone d'affrontements durant l'interminable guerre civile qui a opposé le Nord au Sud-Soudan jusqu'à l'accord de paix de 2005.

Accord passé fin janvier

L'accord prévoyait deux référendums. Le premier portait sur la sécession du Sud, le second visait à déterminer si les habitants d'Abyei se ralliaient au Nord ou au Sud. Le scrutin d'Abyei n'a pu se dérouler comme prévu en raison de querelles diverses dont l'une opposait les Dinka Ngok aux nomades Misseriya d'Abyei (pro-Nord) sur la composition de l'électorat.

Les autorités du Nord et du Sud se sont engagées à mettre au point un règlement politique. Les deux tribus ont passé fin janvier un accord, prévoyant des indemnisations pour les victimes et l'ouverture de routes pour la transhumance, qu'elles peinent à mettre en œuvre.