Bahreïn: Le principal opposant est revenu

Avec Reuters

— 

L'opposant chiite Hassan Mouchaimaa, chef du parti radical Haq et honni du régime bahreïni, est rentré samedi d'exil à Manama où les autorités de cet émirat gouverné par une dynastie sunnite ne l'ont pas appréhendé à sa descente d'avion, rapportent des témoins.

Son retour d'exil à Londres avait été autorisé en début de semaine par les autorités du royaume, qui le jugeaient depuis l'an dernier par contumace pour une tentative présumée de coup d'Etat.

L'arrêt des poursuites contre lui et les membres de son mouvement est un signe supplémentaire de la volonté gouvernementale d'ouvrir le dialogue avec l'opposition chiite, une main tendue dont Mouchaimaa souhaite vérifier la franchise.
                                   
    Son retour intervient au lendemain d'une nouvelle manifestation de masse à Manama, à l'issue de laquelle le gouvernement aurait décidé d'un remaniement.