Un Américain accusé d'espionnage jugé le 4 mars à Cuba

Avec Reuters

— 

L'Américain Alan Gross, emprisonné à La Havane depuis décembre 2009 et soupçonné d'espionnage, comparaîtra le 4 mars devant un tribunal cubain dans le cadre d'une affaire qui pourrait lui valoir une peine de 20 ans de réclusion.

Alan Gross, 61 ans, a été inculpé le 4 février d'atteintes à la sûreté de l'Etat pour avoir importé du matériel de communication par satellite au titre d'un programme américain illégal sur l'île communiste. L’administration Obama réclame sa libération.

Des responsables américains au procès

 Les autorités cubaines ont informé les Etats-Unis de la date du procès, a indiqué Molly Koscina, porte-parole de la section des intérêts américains à La Havane. Elle a précisé que des responsables américains y assisteraient.

Alan Gross était en mission à Cuba pour une entreprise sous contrat avec l'USAid, l'agence fédérale américaine du développement international. Cuba a fait savoir que ses procureurs requerraient une peine de vingt ans contre lui. Les Etats-Unis considèrent qu'il n'a enfreint aucune loi.