Yémen: Deux manifestants abattus à Sanaa

Avec Reuters

— 

Deux manifestants ont été tués et une dizaine d'autres blessés par balles mardi à Sanaa, la capitale du Yémen, au cours d'accrochages avec des partisans du président Ali Abdullah Saleh, ont rapporté des témoins.

Un représentant du gouvernement a déclaré à Reuters qu'un manifestant au moins avait été tué par balle et que plusieurs autres avaient été blessés près de l'université de Sanaa. Selon des témoins, des partisans armés de Saleh ont ouvert le feu sur des manifestants avant que la police ne vienne séparer les deux camps en tirant des coups de feu en l'air.

Allié de Washington contre Al-Qaida

Lundi, un adolescent avait été tué au cours d'un affrontement avec des soldats à Aden, ce qui portait à 12 morts le bilan des troubles depuis jeudi.

Saleh, allié de Washington contre la branche d'Al-Qaida dans la péninsule Arabique, s'efforce de contenir depuis un mois un mouvement de protestation national. Il fait face en outre à des séparatistes dans le Sud et tente de préserver un fragile cessez-le-feu avec des rebelles musulmans dans le Nord.