Présidentielle au Niger: Le Conseil constitutionnel valide les résultats du premier tour

Reuters

— 

Le Conseil constitutionnel du Niger a validé mardi les résultats du premier tour de l'élection présidentielle dont le second tour opposera un vétéran de l'opposition à un allié de l'ancien président Mamadou Tandja déposé par l'armée en février 2010.

Le scrutin est censé redonner le pouvoir aux civils un an après le coup d'Etat militaire dont l'objectif visait à empêcher Tandja de se maintenir au pouvoir au delà de son mandat. Selon le Conseil constitutionnel, l'ancien Premier ministre Seini Oumarou, candidat du MNSD (Mouvement national pour la société du développement), le parti de Tandja, a recueilli 23,2% des voix.

Le vétéran de l'opposition Mahamadou Issoufou, du PNDS (Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme), a obtenu 36,16% des voix.

«Le Conseil constitutionnel déclare donc Mahamadou Issoufou et Seini Oumarou candidats pour le second tour de l'élection présidentielle du 12 mars», a indiqué le président du Conseil, Fatoumata Bazeye.

Le chef de la junte, le général Salou Djibo, s'est engagé à quitter le pouvoir d'ici à avril.