Les grandes dates du processus de paix

20minutes.fr

— 

Le dirigeant Mahmoud Abbas a rencontré dimanche la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni et le vice-Premier ministre Shimon Pères, en marge du Forum économique mondial (WEF) réuni à Charm el-Cheikh en Egypte.
Le dirigeant Mahmoud Abbas a rencontré dimanche la ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni et le vice-Premier ministre Shimon Pères, en marge du Forum économique mondial (WEF) réuni à Charm el-Cheikh en Egypte. — Cris Bouroncle AFP

Voici les dates clé pour comprendre les étapes du processus de paix engagé entre Israéliens et Palestiniens depuis 1991 :

1991
30 oct: Ouverture de la conférence de Madrid, parrainée par Washington et Moscou, qui place pour la première fois à la table des négociations Israéliens et Palestiniens.

1992
23 juin : Itzhak Rabin remporte les élections législatives israéliennes.
10 septembre : Il envisage un "retrait limité" du Golan en échange d’une "paix totale avec la Syrie".

1993
13 sept: Après six mois de négociations secrètes à Oslo, Israël et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) se reconnaissent mutuellement et signent à Washington une Déclaration de principes sur une autonomie palestinienne transitoire de cinq ans. Le Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin, et le chef de l'OLP, Yasser Arafat, échangent à la Maison Blanche une poignée de main historique.

1994
9 mars : Accord de Paris entre Israël et l’OLP sur des questions économiques.
4 mai : Accord Gaza-Jéricho dit Accord du Caire marquant le début de l’application de la Déclaration de principes et marquant le début de la période intérimaire fixée à 5 ans.
1er juil: Yasser Arafat revient en terre palestinienne après 27 ans d'exil. Il forme à Gaza une structure autonome, l'Autorité nationale palestinienne, avec un gouvernement.
14 octobre : Arafat, Pérès et Rabin reçoivent conjointement le prix Nobel de la paix.
26 octobre : Signature du traité de paix entre Israël et la Jordanie.

1995
28 sept: Signature à Washington d'un accord intérimaire ("Oslo II") sur l'extension de l'autonomie en Cisjordanie, prévoyant une série de retraits israéliens par étapes.
4 nov: Assassinat de Yitzhak Rabin à Tel Aviv par un extrémiste juif. Il est remplacé par le travailliste Shimon Pérès, qui perdra le pouvoir sept mois plus tard au profit de Benjamin Netanyahu (droite).
13 nov-21 déc: Retrait israélien de plusieurs villes de Cisjordanie (Bethléem, Jénine, Kalkiliya, Naplouse, Ramallah et Tulkarem).

1996
20 jan: Yasser Arafat est élu président de l'Autorité palestinienne.
29 mai : Benyamin Netanyahou et sa coalition regroupant la droite du Likoud, l’extrême droite et les religieux remportent les élections israéliennes.
27-29 septembre : Ouverture par la municipalité juive de Jérusalem d’un tunnel en contrebas de l’esplanade des mosquées, provoquant les violences les plus graves depuis la fin de l’Intifada
8 octobre : Première visite officielle de Yasser Arafat en Israël

1997
15 jan: Accord sur un retrait israélien des quatre cinquièmes de Hébron
6 oct : Reprise des pourparlers de paix après sept mois de suspension

1998
23 oct: Accord intérimaire de Wye Plantation (Etats-Unis) portant sur les modalités d'un retrait militaire israélien de 13% de la Cisjordanie et la libération de 750 prisonniers palestiniens, signé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et par Yasser Arafat.
20 nov: Israël transfère aux Palestiniens l'autorité civile sur 2% de la Cisjordanie, conformément à la première phase de l'accord de Wye Plantation. Le 16 décembre, Netanyahu décide de surseoir aux deux autres retraits. 14 déc: Le Conseil législatif palestinien annule des articles de la charte palestinienne appelant à la destruction de l'Etat d'Israël.

1999
5 sept: Le nouveau Premier ministre israélien, le travailliste Ehud Barak, et Yasser Arafat signent à Charm el-Cheikh (Egypte) une version renégociée des accords de Wye Plantation.
10 sept: Israël effectue un nouveau retrait en Cisjordanie (7%).

2000
21 mars: Israël transfère aux Palestiniens le contrôle de 6,1% de la Cisjordanie.
11/25 juil: Echec du sommet de Camp David, qui réunit aux Etats-Unis MM. Arafat et Barak sous l'égide du président Bill Clinton. Les discussions achoppent sur la question de Jérusalem.
28 sept: Ariel Sharon, chef du Likoud (droite) et leader de l'opposition israélienne, visite l'Esplanade des Mosquées dans la Vieille Ville de Jérusalem, où se trouve la mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l'islam. Vécue comme une provocation, cette visite suscite dès le lendemain le lancement de la "2ème Intifada".
17-18 oct: Sommet de Charm El-Cheikh où Israéliens et Palestiniens parviennent à un accord sur la fin de la violence.
déc: Bill Clinton soumet aux deux parties un plan préconisant une souveraineté palestinienne sur les quartiers arabes de Jérusalem-est, dont l'Esplanade des Mosquées, et prévoyant le transfert au futur Etat palestinien de 95% de la Cisjordanie et de la totalité de la bande de Gaza. En contrepartie, les Palestiniens renoncent au droit au retour en Israël de près de quatre millions de réfugiés.

2001
21/27 jan: Les négociations israélo-palestiniennes à Taba, en Egypte, buttent sur la question des réfugiés et du droit au retour et ne permettent pas d’aboutir à un accord.
6 fév: Ariel Sharon est massivement élu au poste de Premier ministre.
4 mai: Remise du rapport de la commission Mitchell, qui préconise notamment un arrêt des violences, le gel des colonies juives, puis la reprise des négociations sur le statut final.
13 déc: Sharon rompt tout contact avec Arafat et le déclare "hors jeu" politiquement. Confiné dans son QG durant près de trois ans, le leader palestinien ne quittera la Cisjordanie qu'en octobre 2004 pour être hospitalisé en France

2002
12 mars : Adoption de la résolution 1397 par le Conseil de Sécurité qui reconnaît l’Etat palestinien.
28 mars: Le sommet arabe de Beyrouth adopte, à l'initiative de l'Arabie saoudite, un plan de paix pour le Proche-Orient, qualifié d'inacceptable par Israël.
25 avr: Le prince héritier saoudien Abdallah remet au président américain George W. Bush un document en huit points pour relancer le processus de paix.
16 juin: Israël lance la construction d'un mur le long de la ligne de démarcation entre la Cisjordanie et l'Etat israélien.
24 juin: Le président Bush évoque la solution de deux Etats vivant en paix côte à côte, mais y met pour condition la mise à l'écart de Yasser Arafat, considéré comme un obstacle à la paix.

2003
30 avr: Publication de la Feuille de route, un plan par étapes rédigé par le Quartette sur le Proche-Orient (Etats-Unis, Onu, Russie et Union européenne) et devant conduire d'ici à 2005 à la création d'un Etat palestinien. Les Palestiniens l'acceptent immédiatement, Israël l'adopte en mai, assorti de 14 réserves.
4 juin : Au sommet d'Aqaba (Jordanie), le document est ratifié par les Premiers ministres israélien, Ariel Sharon, et palestinien, Mahmoud Abbas, en présence du président Bush.
Fin juin: Début de la mise en application de la feuille de route avec une trêve unilatérale annoncée par les mouvements radicaux palestiniens, un retrait israélien de certaines zones réoccupées de la bande de Gaza et le transfert du contrôle de Bethléem aux forces palestiniennes. La trêve sera rompue le 19 août par un attentat suicide à Jérusalem revendiqué par le Hamas.
12 oct: Alors que la Feuille de route se trouve dans l'impasse, une cinquantaine de personnalités israéliennes et palestiniennes, dont l’ancien ministre israélien de la Justice Yossi Beilin et l’ancien ministre palestinien de l’information Yasser Abed Rabbo, finalisent en Jordanie un accord de paix alternatif, l'Initiative de Genève, après plus de deux ans de négociations secrètes. Ce projet est violemment rejeté par Ariel Sharon.

2004
2 fév: Après avoir dévoilé en décembre 2003 un plan de séparation avec les Palestiniens, Ariel Sharon annonce son intention de démanteler les colonies de la bande de Gaza. Son plan, censé mettre fin en 2005 à 37 ans de colonisation juive de ce territoire, est entériné le 26 octobre par la Knesset.
11 nov: Décès en région parisienne de Yasser Arafat.

2005
9 janv: Mahmoud Abbas est élu Président de l’Autorité palestienne et entreprend la négociation d’une trêve avec les groupes armés palestiniens.
8 fév: Tenue à Charm El-Cheikh d'un sommet auquel participent MM. Sharon et Abbas. Au cours duquel Israéliens et Palestiniens doivent annoncer un cessez-le-feu mutuel et relancer le processus de paix.
14 août : Fin de la période dite de départs volontaires des colons de la bande de Gaza. Le lendemain, l’armée israélienne évacue de force les derniers colons.
12 sept : départ définitif et complet de l’armée israélienne, mettant fin à 38 ans d’occupation. Deux semaines plus tard, les violences reprennent, le 24 septembre. Le processus de paix est au point mort.
16 sept : gel de la feuille de route
14 nov : Rencontre de la secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, d’Ariel Sharon et de Mahmoud Abbas pour relancer le processus de paix. Un accord est trouvé sur le terminal de Rafah, unique point de passage entre la bande de Gaza et l’Egypte, fermé depuis le retrait israélien. Il sera rouvert le 25 novembre.

2006
25 jan : La victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes fragilise le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens.