La Suisse rejette l'initiative limitant la possession d'armes à feu

Avec Reuters

— 

La Suisse ne désarme pas. L'initiative «pour la protection face à la violence des armes» a été rejetée dimanche par 57% des votants en Suisse, selon les résultats provisoires de la votation.

Cette initiative, soutenue par les socialistes et les verts, visait à limiter la possession d'armes à feu à domicile. Les adversaires, dont les conservateurs de l'UDC, estimaient qu'une interdiction n'augmenterait par la sécurité et que la détention d'armes était un élément constitutif de l'identité suisse.

Une grande majorité de Suisses conservent leurs armes après leur service militaire. On estime à deux millions le nombre d'armes à feu stockés chez des particuliers, dans un pays qui compte 7,6 millions d'habitants.

«Il y a eu une claire division entre les villes où les gens étaient favorables à l'initiative et les campagnes où il y avait une majorité de personnes contre», a expliqué Claude Longchamp, directeur de l'institut de sondage gfs.bern, à la télévision suisse.