Egypte: Des antiquités ont été volées au Musée du Caire

Avec Reuters

— 

Des objets précieux, dont une statue de Toutankhamon, ont disparu du Musée du Caire où des pillards se sont introduits le mois dernier à la faveur des troubles en Egypte, a déclaré dimanche Zahi Hawass, désormais ministre d'Etat aux antiquités.

Pour Salima Ikram, égyptologue à l'Université américaine du Caire, il semble que les voleurs savaient apparemment ce qu'ils voulaient car ils sont descendus à l'étage inférieur du musée et ont pris des objets dans une vitrine en en laissant d'autres de côté.

Parmi les pièces manquantes figure une statue recouverte d'or de Toutankhamon, pharaon de le XVIIIe dynastie, transporté par une déesse, a précisé Hawass dans un communiqué adressé par courriel.

Les voleurs ont aussi emporté des pièces de la période Amarna dont une tête de princesse en grès et une statue en calcaire d'Akhénaton tenant une table d'offrandes, a ajouté Hawass.

«Une enquête est en cours afin de rechercher les personnes qui ont pris ces objets», dit le communiqué en précisant que certaines personnes ont déjà été arrêtées.

Hawass avait déclaré précédemment que des voleurs s'étaient introduits par le toit dans le musée le 28 janvier, pendant des affrontements entre la police et des manifestants réclamant le départ du président Hosni Moubarak, qui a finalement démissionné vendredi. Il avait dit à l'époque que les malfaiteurs avaient fracturé des vitrines à l'étage supérieur.

Parmi les autres objets dérobés figure une statue de Nefertiti, épouse d'Akhénaton, en train de faire des offrandes, une statuette en pierre provenant d'Amarna représentant un scribe, onze figurines funéraires en bois appelées chabtis, et une amulette en forme de scarabée de Yuya, un dignitaire de la XVIIIe dynastie.

Le torse et les bras d'une statue dorée de Toutankhamon ont aussi disparu. Akhénaton, qui a régné en 1350 avant notre ère, est connu pour avoir abandonné les dieux traditionnels pour introduire le culte du disque solaire, Aton, et pour avoir fondé une nouvelle capitale à Amarna, à 250 km au sud de l'actuelle ville du Caire.

Un dépôt voisin des pyramides de Dachour, à 35 km au sud du Caire, a aussi fait l'objet d'une effraction dans la nuit du 11 février, mais le communiqué ne précise pas si des objets ont été dérobés.