Afghanistan: 19 morts et 49 blessés après l'attaque du QG de la police à Kandahar

Avec Reuters

— 

Des kamikazes taliban ont tué 19 personnes, dont 17 membres des forces de sécurité afghanes, et fait 49 blessés samedi lors d'une attaque contre le siège de la police provinciale à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, a indiqué la coalition internationale. Les taliban ont revendiqué cette attaque.

Les insurgés ont utilisé des armes à feu, des bombes et un véhicule bourré d'explosifs pour s'en prendre au QG de la police. Selon les forces de la coalition, 23 civils et neuf enfants sont au nombre des 49 blessés. L'attaque a duré au total plusieurs heures, les agresseurs commençant par tirer des fenêtres d'une salle de mariage voisine. Trois kamikazes se sont fait exploser. Une voiture piégée a en outre explosé près du périmètre du Q.G de la police.

Un quatrième insurgé, portant une ceinture d'explosifs, a été blessé par balles avant de réussir à actionner ses charges, et il a été capturé par les forces de police. Cette attaque minutieusement orchestrée contre un symbole de l'Etat afghan souligne les capacités de l'insurrection dans le sud du pays, bastion traditionnel des taliban, au coeur d'une offensive de l'Otan pour reconquérir des secteurs sous le contrôle des insurgés. Washington compte commencer cette année à retirer une partie de ses 100.000 soldats d'Afghanistan.

«Les ennemis de l'Afghanistan ont une fois de plus dévoilé leurs intentions maléfiques», a déclaré le président afghan, Hamid Karzaï, qui a ordonné un renforcement de la sécurité à Kandahar. En janvier, un kamikaze circulant à moto avait tué le gouverneur adjoint de la province de Kandahar alors qu'il sortait de chez lui.