Egypte: Mohamed Hussein Tantaoui, le chef du Conseil suprême des forces armées

PORTRAIT La gestion des affaires publiques égyptienne est désormais entre ses mains...

Reuters

— 

Il est maintenant à la tête de l'Egypte. Le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, qui est âgé de 75 ans, dirige le Conseil suprême des forces armées qui assume désormais le pouvoir en Egypte à la suite de la démission vendredi de Hosni Moubarak. Né le 31 octobre 1935, il est entré dans les forces armées en 1956. Ministre de la Défense et de la Production militaire depuis 1991, le maréchal Tantaoui a accédé en 1995 au rang de commandant général des forces armées.

Alors que la contestation battait son plein, Hosni Moubarak l'avait en outre promu au poste de vice-Premier ministre le 29 janvier. Mais le remaniement des structures du pouvoir n'avait pas suffi à calmer la rue égyptienne. De la crise de Suez en 1956 à la guerre des Six-Jours (1967) puis à la guerre du Kippour (1973), Mohamed Hussein Tantaoui a participé à trois guerres contre Israël.

Son passé militaire et son ancienneté font de lui un possible prétendant à l'élection présidentielle, même si certains spécialistes de la politique et de l'armée égyptiennes pensent qu'il ne jouit que d'un soutien limité parmi les hommes de rang.  En attendant, la gestion des affaires publiques égyptienne est entre ses mains, et celles du Conseil suprême des forces armées que dirige Tantaoui.