Remaniement ministériel au Pakistan, 32 portefeuilles supprimés

Avec Reuters

— 

Yusuf Raza Gilani, Premier ministre pakistanais, a annoncé ce vendredi un remaniement de son gouvernement, marqué par une diminution de 54 à 22 du nombre de portefeuilles.

Au sein de cette équipe resserrée, qui répond à un souci d'économies et aux demandes de l'opposition, la plupart des ministres conservent le poste qu'ils occupaient précédemment, à l'exception notable du titulaire des Affaires étrangères.

Signe de continuité de la politique

Ce changement ne semble pas être lié à la reprise des pourparlers avec l'Inde sur le litige concernant le Cachemire, qui avaient été rompus en 2008 à la suite des attentats de Bombay imputés par New Delhi à des activistes pakistanais.

Le maintien de Hafiz Shaikh au portefeuille de Finances est interprété par ailleurs comme un signe de continuité de la politique du Pakistan à l'égard de ses bailleurs de fonds, dont le Fonds monétaire international. Outre les Affaires étrangères, cinq portefeuilles changent de titulaires, dont ceux de l'Information et de l'Electricité et de l'Eau.