Iran: L'opposition veut manifester et ranimer la contestation, la justice met en garde

Avec Reuters

— 

Le procureur général d'Iran, Qolam-Hossein Mohseni-Ejei, a mis en garde ce mercredi l'opposition qui veut organiser son propre rassemblement le 14 février pour soutenir les mouvements populaires en Tunisie et en Egypte, rapporte mercredi l'agence de presse Mehr.

Les dirigeants de l'opposition, Mirhossein Moussavi et Mehdi Karoubi, ont appelé à cette manifestation prévue lundi prochain, dans l'espoir de ranimer le mouvement de contestation «Vert», réprimé par les autorités, qui avait suivi la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009.

20.000 visiteurs sur la page Facebook

Ce rassemblement ne sera probablement pas autorisé mais de nombreux opposants ont fait savoir qu'ils descendraient quand même dans la rue. Une page Facebook consacrée à cet événement compte déjà plus de 20.000 visiteurs.

Si cette manifestation a lieu, ce sera la première fois que le mouvement «Vert» se manifestera ainsi publiquement depuis les affrontements de décembre 2009, quand huit protestataires avaient été tués et plus de mille arrêtés.