Californie: Un homme poignardé à mort par un coq de combat

ETATS-UNIS Une lame avait été attachée à la patte de l'animal...

P.B.

— 

Un combat de coqs, aux Philippines, lors d'une compétition, en 2010.
Un combat de coqs, aux Philippines, lors d'une compétition, en 2010. — Reuters/J.JAVELANNA

C'est un peu la variante galliforme du «lapin qui a tué un chasseur». La semaine dernière, un Californien qui assistait à un combat de coqs, est mort des suites d'une blessure infligée par un animal, raconte un journal local.

Selon la rapport d'autopsie, Jose Luis Ochoa a «saigné à mort» après avoir reçu une «coupure profonde» à la jambe. Les médecins n'ont pas réussi à contrôler le saignement. Une lame avait été attachée à la patte de l'animal –une pratique courante.

Illégal

L'an dernier, Ochoa avait écopé d'une amende de 370 dollars pour «possession d'un animal entrainé pour le combat».

Le combat de coqs, une discipline populaire en Amérique centrale et en Asie, est interdit en Californie. Mais comme pour les combats de chiens, des rencontres illégales sont malgré tout organisées pour les parieurs.