Selon le Vatican, un pape ne peut pas donner ses organes

Avec Reuters

— 

Benoit XVI a beau posséder une carte de donneur d’organes depuis les années 70, son cœur, ses poumons ou son foie ne pourront être prélevés après sa mort. C’est ce qu’a fait savoir le Vatican, ce vendredi, en précisant que cette carte de donneur «a perdu toute sa validité le jour où le cardinal Ratzinger a été élu à la papauté», en 2005.

Le Vatican veut ainsi mettre fin à une affaire déclenchée par un médecin allemand qui ne cesse de faire référence au pape dans ses appels au don d’organe. Le Saint-Siège l’avait déjà prié de cesser, en vain. Mgr Georg Gaenswein, le secrétaire de Benoît XVI a donc écrit une lettre à ce médecin, une initiative rapportée par les programmes en allemand de Radio Vatican.

Des responsables du Saint-Siège ont précisé qu'après le décès d'un pape, son corps appartient à l'Eglise et doit rester intact pour être inhumé.