Egypte: Une mobilisation de grande ampleur prévue ce vendredi

MONDE Mohamed El Baradeï devrait se joindre au mouvement...

Avec Reuters
— 
M. ABD EL GHANY / REUTERS

Les manifestants égyptiens, qui réclament le départ du président Hosni Moubarak, promettent une mobilisation de grande ampleur ce vendredi, jour des grandes prières hebdomadaires, à laquelle devrait participer l'opposant et prix Nobel de la paix Mohamed El Baradeï.

S'inspirant de la «Révolution de jasmin» tunisienne qui a conduit à la fuite du président Ben Ali le 14 janvier dernier, les Egyptiens descendent quotidiennement dans la rue depuis mardi dans le cadre d'une contestation sans précédent contre le régime de Moubarak.

Plusieurs membres des Frères musulmans arrêtés

Arrivé en Egypte jeudi, l'ancien directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Mohammed El Baradeï, a déclaré que le moment était venu pour Hosni Moubarak de se retirer après quasiment 30 années au pouvoir. Selon la chaîne de télévision Al Arabia, il s'est même proposé d'assurer l'intérim à la tête du pays si la rue le lui demandait.

A quelques heures des nouvelles manifestations, les autorités égyptiennes ont procédé à l'arrestation de plusieurs membres du mouvement des Frères musulmans, dont au moins huit figures du mouvement fondamentaliste dans la nuit de jeudi à vendredi. «La raison (de leur interpellation) est évidente: c'est lié à ce qui doit se passer ce vendredi», a déclaré leur avocat Abdel Moniem Adbel Maksoud.

Déjà des heurts à Suez

Une source proche des services de sécurité a confirmé que les autorités avaient donné l'ordre de réprimer le mouvement politique, interdit mais toléré, pendant la nuit. Les Frères musulmans ne sont pas à l'origine des manifestations réclamant le départ du président Hosni Moubarak mais ses partisans devraient rejoindre en nombre le mouvement ce vendredi.

A Suez, qui a été le théâtre des manifestations les plus violentes, la police a fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui leur lançaient des pierres aux premières heures de vendredi. Les forces de sécurité ont abattu un manifestant bédouin jeudi dans une ville du Sinaï, portant à cinq le nombre de personnes tuées dans le cadre du mouvement de contestation.

Vous êtes en Egypte actuellement? Envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à reporter-mobile@20minutes.fr