Attentat de Moscou: Un membre d'un groupe islamiste du Daghestan recherché

TERRORISME Il s'agirait d'un Russe de souche nommé Razdoboudko...

Avec Reuters

— 

Capture écran d'une vidéo diffusée après l'attentat qui a frappé l'aéroport de Moscou le 24 janvier 2011.
Capture écran d'une vidéo diffusée après l'attentat qui a frappé l'aéroport de Moscou le 24 janvier 2011. — AFP / NTV

Les forces de sécurité recherchent un Russe membre d'un groupe islamiste du Daghestan, dans le Nord-Caucase, soupçonné d'être impliqué dans l'attentat suicide qui a fait 35 morts et 130 blessés lundi à l'aéroport international Domodedovo de Moscou, rapporte ce jeudi le quotidien Kommersant.

L'attentat n'a pas été revendiqué mais correspond au mode opératoire des groupes islamistes caucasiens. L'homme recherché est un Russe de souche, un certain Razdoboudko, qui habitait dans la province de Stavropol, voisine des Républiques du Nord-Caucase.

Un autre attentat était prévu la veille du Nouvel An

Kommersant ajoute que Razdobudko serait membre du Nogaï Djamaat, un groupe rebelle basé dans le nord du Daghestan. Ce groupe islamiste, précise le quotidien, voulait commettre un attentat à Moscou la veille du Nouvel An mais la bombe a explosé prématurément, tuant dans son appartement la femme qui devait mener l'attaque.

Selon le journal Moskovski Komsomolets de mercredi, la kamikaze comptait actionner ses explosifs parmi la foule près de la place Rouge mais son téléphone portable a accidentellement déclenché les charges. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a écarté mercredi la piste tchétchène dans l'attentat de Domodedovo.