Auschwitz-Birkenau en péril

recueilli par Armelle Le goff
— 

   A l'occasion du 66e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz-Birkenau (Pologne) en 1945, la Fondation Auschwitz-Birkenau lance aujourd'hui la campagne « Agissez maintenant ! ». Une initiative visant à inciter les individus, les organisations et les gouvernements à protéger et à préserver les vestiges du camp de concentration et d'extermination. Jacek Kastelaniec, directeur général de la Fondation Auschwitz-Birkenau, revient pour 20 Minutes sur les enjeux de cette campagne destinée à trouver des fonds. 

   Dans quel état est le camp d'Auschwitz-Birkenau aujourd'hui ?
  La majorité des 155 bâtiments du camp n'était pas prévue pour durer des décennies. C'est pour cette raison que le site, qui est visité par 1 400 000 personnes chaque année, nécessite des travaux importants de conservation. Il faut à la fois sécuriser les bâtiments, notamment les baraquements de prisonniers, les miradors et les chambres à gaz, mais aussi les quelque 100 000 objets volés au un million de victimes tuées dans le camp.
  Etabli par une équipe d'experts, le plan de sauvegarde comprend des travaux à effectuer d'urgence pour assurer la préservation des lieux pour les quinze à vingt prochaines années. Puis, il faudra recommencer. 

   C'est pour cela que vous avez pensé à créer un fonds, qui permettrait 

   de garantir de façon permanente 

   les travaux de préservation ? 

   Mais cette campagne ne se limite pas au seul aspect financier…