Feu vert définitif du parlement russe pour la ratification du nouveau traité Start

Avec Reuters

— 

Le parlement russe a donné mercredi son feu vert définitif au nouveau traité Start de désarmement nucléaire avec les Etats-Unis. Le Conseil de la Fédération, chambre haute du parlement russe, a adopté à l'unanimité un projet de loi nécessaire pour la ratification du nouveau traité Start, que les présidents américain et russe, Barack Obama et Dmitri Medvedev, ont signé en avril 2010.

L'issue de ces scrutins en Russie ne faisait guère de doute car la Douma comme le Conseil de la Fédération sont dominés par Russie unie, le parti de Dmitri Medvedev et du Premier ministre Vladimir Poutine, lui aussi favorable à ce texte. Dmitri Medvedev doit désormais signer le traité. Ce dernier devrait entrer en vigueur pour dix ans lorsque les documents de ratification auront été échangés entre Américains et Russes, ce qui devrait intervenir dans les semaines à venir.

Le traité prévoit que les deux anciennes superpuissances ramènent à 1.550 au maximum le nombre de leurs ogives nucléaires stratégiques déployées, cela dans les sept ans, soit une réduction de 30% par rapport à un niveau établi en 2002. Le nombre de lanceurs de missiles déployés ne devra pas dépasser 700 dans chaque camp. En outre, le traité établit des règles de vérification mutuelle du respect des engagements, ce qui n'était plus le cas depuis que le traité Start 1 était arrivé à expiration en 2009.