Kosovo: Le Premier ministre considéré comme un «gros poisson» du crime organisé

Avec Reuters

— 

Les puissances occidentales qui soutiennent le gouvernement du Kosovo considèrent le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, comme l'un des «plus gros poissons» du crime organisé du pays, selon un câble militaire de l'Otan publié ce mardi par The Guardian. Les documents diffusés par le quotidien britannique décrivent Xhavit Haliti, un haut dirigeant et proche de Thaçi, comme l' «éminence grise» de ce dernier et «hautement impliqué dans la prostitution, le trafic d'armes et de drogues.»

«Ce sont des allégations qui circulent depuis plus d'une décennie. Elle se fondent sur des rumeurs et de fausses informations serbes», a indiqué un porte-parole du gouvernement, cité par le quotidien.

Dans un rapport rendu public en décembre Dick Marty, un rapporteur du Conseil de l'Europe, accuse Hashim Thaçi d'avoir participé à un trafic en Albanie d'organes prélevés sur des prisonniers serbes par des indépendantistes albanais avant et après l'intervention de l'Otan en 1999.