Attentat à l'aéroport de Moscou: les responsables «doivent être liquidés» pour Medvedev

TERRORISME Il s'agirait de deux kamikazes, dont une femme...

E. O. et J. M.

— 

L’explosion meurtrière survenue lundi à l’aéroport Domodedovo de Moscou serait le fait de deux kamikazes – une femme et un homme - selon l’agence de presse russe Ria Novosti. Les responsables doivent être «liquidés», a prévenu ce mardi le président russe Dmitri Medvedev, reprenant à son compte le vocabulaire belliqueux de son prédécesseur Vladimir Poutine.

D’après une source policière citée par l’agence, l’explosion se serait produite au moment où la femme a ouvert un sac. «La bombe a explosé par inadvertance», dans la zone des arrivées internationales, a précisé la source policière. Cette dernière a toutefois indiqué  ne pas pouvoir certifier que les deux kamikazes voulaient déposer l’engin explosif dans le hall de l’aéroport. «La tête de l'homme a été arrachée par l'explosion», a poursuivi la source policière.

«C'est à l'évidence un acte terroriste»

La bombe qui a explosé était d’une puissance équivalente à  5 kg de TNT et contenait des éléments métalliques. L'attentat a fait au moins 35 morts et plus de 100 blessés. Deux Britanniques ont été tués et un Français figurerait parmi les blessés.

L’attaque n’a pas été revendiquée mais elle rappelle le mode opératoire des insurgés islamistes du Nord-Caucase russe. «C'est à l'évidence un acte terroriste qui été préparé de longue date afin de provoquer la mort du plus grand nombre de personnes possible», a déclaré le président russe Dmitri Medvedev, ce mardi. «Ce qui s'est passé montre qu'il y a eu clairement des violations de la sécurité», a-t-il ajouté.