Selon Erdogan, l'Union européenne «a besoin» de la Turquie

Avec Reuters

— 

«L'Union européenne (...) commet une erreur de calcul stratégique en freinant la candidature d'Ankara», a estimé le Premier ministre turc, Tayyip Erdogan, dans une tribune publiée lundi dans Newsweek. Selon lui, l'UE «a besoin du dynamisme économique et de l'influence régionale de la Turquie» en vue de «devenir une union encore plus forte, plus riche, plus complète et plus sûre».

Soulignant que les relations entre l'Europe et son pays «approchent rapidement d'un tournant», Erdogan affirme que «l'Europe n'a pas d'alternative véritable à la Turquie». «Cela fait plus d'un demi-siècle que la Turquie frappe à la porte de l'Europe. Par le passé, la vocation européenne de la Turquie était purement économique. La Turquie d'aujourd'hui est différente. Nous ne sommes plus un pays qui attendra à la porte de l'UE comme un suppliant docile», prévient Erdogan.