Benoît XVI se fait une «joie» de béatifier Jean Paul II

© 2011 AFP
— 

Le pape Benoît XVI a exprimé dimanche Place Saint Pierre lors de la prière de l'Angelus, sa «joie» à l'idée de béatifier le 1er mai son prédécesseur, Jean Paul II. «Le premier mai prochain j'aurai la joie de proclamer Bienheureux le Vénérable Jean Paul II, mon aimé prédécesseur», a déclaré Benoît XVI à propos de la béatification du pape polonais Karol Wojtyla décédé le 2 avril 2005 auquel il a succédé.

«La date choisie est très significative car il s'agit du deuxième dimanche de Pâques qu'il [le pape défunt] avait lui-même dédié à la Divine Miséricorde», a expliqué le pape. «Ceux qui l'ont connu, estimé et aimé ne pourront que se réjouir de cet événement avec l'Eglise», a-t-il indiqué.

S'adressant ensuite dans leur langue aux fidèles polonais qu'il a invités «à une profonde préparation spirituelle», Benoît XVI a souligné que cette béatification «était très attendue en particulier par vous pour lesquels (Jean Paul II) fut un guide dans la foi, la vérité et la liberté».

Sa vie et son pontificat ont épousé les grands soubresauts de l'Histoire. Karol Wojtyla a vécu la Seconde Guerre mondiale, résisté à deux totalitarismes -- le nazisme et le stalinisme --, et contribué à la chute en 1989 du Mur de Berlin, marquant l'effondrement du communisme sur le Vieux Continent et sa réunification.

Six ans et un mois après le décès de Jean Paul II, le pape Benoît XVI a décidé vendredi de béatifier le 1er mai son très populaire prédécesseur, répondant aux attentes des fidèles qui avaient réclamé sa sanctification dès le jour de ses obsèques. Une fois béatifié lors d'une cérémonie qui sera présidée par Benoît XVI, le pape polonais reposera, selon la tradition, dans la basilique Saint Pierre, où une simple plaque de marbre portera l'inscription «Bienheureux Jean Paul II».

Après sa béatification, pour que le pape polonais devienne saint, il faudra qu'un second miracle lui soit attribué.