Liban: Dix ministres du Hezbollah démissionnent

POLITIQUE Et font chuter le gouvernement d'union nationale de Saad Hariri...

B.D. avec Reuters

— 

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, après un entretien avec le président libanais Michel Suleiman, au palais présidentiel, à Baabda près de Beyrouth, le 27 juin 2009.
Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, après un entretien avec le président libanais Michel Suleiman, au palais présidentiel, à Baabda près de Beyrouth, le 27 juin 2009. — REUTERS/ Mohamed Azakir

Le Liban va-t-il retomber dans la crise politique ce mercredi? Comme annoncé à Reuters ce mercredi matin, dix ministres issus du Hezbollah et de formations alliées ont annoncé ce mercredi après-midi leur départ du gouvernement d'union nationale.

>> Retrouvez le blog de notre correspondant au Liban par ici

Ils ont invité le président Michel Souleïmane à former une nouvelle équipe, ces démissions provoquant automatiquement la chute du gouvernement d'union nationale dirigé par Saad Hariri.