Un Belge de 63 ans dépose une nouvelle plainte contre des religieuses pour abus sexuels

SCANDALE Ils auraient été commis sur des mineurs dans les années 1950...

© 2011 AFP

— 

La justice belge a annoncé mardi avoir ouvert une enquête à la suite d'un témoignage faisant état d'abus sexuels commis sur des enfants dans les années 1950 par des religieuses dans l'est de la Belgique, une semaine après la mise en cause de nonnes à l'autre bout du pays.

La nouvelle enquête a été ouverte à la suite d'un témoignage d'un Belge de 63 ans, qui a expliqué sur une radio néerlandophone avoir été abusé dans les années 1950 par des religieuses dans l'orphelinat Sint-Vincentius de Halen, dans la province du Limbourg (nord-est). L'homme a ensuite porté plainte, lundi, auprès du parquet fédéral, a précisé l'agence de presse Belga.

Des attouchements sous la douche

La victime présumée avait été placée à 5 ans et jusqu'à ses 12 ans dans cet orphelinat, qui n'existe plus aujourd'hui et est devenu un centre d'aide à la jeunesse en difficulté. Le plaignant affirme avoir été abusé à partir de l'âge de 10 ans.

«Je dormais dans une chambre avec quarante autres garçons. Il y avait deux chambrettes où dormaient deux soeurs qui se servaient de nous», a témoigné l'homme, cité par Belga. Il a également déclaré que des garçons subissaient des attouchements de la part de soeurs lorsqu'ils se rendaient à la douche. Le plaignant a également expliqué avoir parlé de ces faits à sa mère, qui les auraient révélés à la fin des années 50 à la police, sans résultat.

Nombreux scandales

Le parquet de Courtrai (Flandre, nord-ouest) avait annoncé le 3 janvier l'ouverture d'une enquête sur des faits similaires commis dans un établissement scolaire de la ville géré à l'époque par des nonnes, l'institut Stella Maris. Une ancienne résidente de l'établissement, qui n'existe plus lui non plus, a par ailleurs dénoncé mardi dans une lettre ouverte des abus commis dans les années 1990 par un prêtre sur des garçons hébergés dans l'institut courtraisien.

L'Eglise de Belgique est agitée depuis des mois par des scandales de pédophilie. L'élément déclencheur fut l'aveu de l'évêque de Bruges (nord-ouest), Roger Vangheluwe, qui a reconnu en avril 2010 avoir abusé de son neveu mineur pendant une dizaine d'années au tournant des années 1980.