L'Iran demande à ses voisins de ne pas coopérer avec Israël

Reuters

— 

L'Iran a engagé ce mardi les pays de sa région à ne pas coopérer avec Israël, un jour après avoir annoncé le démantèlement d'un réseau d'espionnage qu'il accuse d'être lié aux services secrets israéliens et d'avoir assassiné un chercheur nucléaire iranien.

Israël n'exclut pas d'intervenir militairement contre la République islamique en cas d'échec des efforts diplomatiques visant à empêcher Téhéran de se doter d'armes nucléaires. L'Iran affirme qu'il y riposterait en faisant usage de missiles contre Israël et des objectifs américains dans le Golfe.

«Nos voisins et les pays de la région qui entretiennent des liens avec le régime sioniste doivent savoir que toute assistance prodiguée à ce régime serait considérée comme une menace pour l'Iran», a dit le ministre du Renseignement Heidar Moslehi lors d'une conférence de presse. «L'interaction des pays de la région avec ce régime contribuera à la création de bases destinées à des actes de terrorisme et d'espionnage», a-t-il ajouté.