La Chine a effectué un essai de vol d’un avion furtif

Reuters
— 

Le président Hu Jintao a confirmé qu'un premier vol d'essai de l'avion de chasse furtif chinois avait été effectué, a annoncé ce mardi Robert Gates, secrétaire américain à la Défense, à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat à Pékin. Gates a précisé que ce vol n'avait pas été programmé pour coïncider avec sa visite en Chine.

L’utilisation d’un tel avion permettrait à la Chine de combler une partie de son retard technologique sur les Etats-Unis.

L'information de ce vol d’essai a d’abord été relayée par des blogs et des sites d'information, dont l'un au moins est hébergé par un journal qui dépend des pouvoirs publics. Les articles étaient illustrés de photographies, dont certaines auraient été prises au décollage de l'appareil, baptisé J-20, vers 12h00, heure locale, sur l'aéroport de Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine.