Les femmes, cibles privilégiées

— 

Amnesty déplore un manque de forces de police dans les camps.
Amnesty déplore un manque de forces de police dans les camps. — M. GOAR / 20 MINUTES

Dans ces habitats précaires, les femmes sont à la merci de bandes armées. Vu la situation du pays, il est quasiment impossible de recenser le nombre de victimes de violences sexuelles. Mais selon un rapport d'Amnesty International, 250 affaires de viols dans plusieurs camps ont été signalées dans les 150 jours ayant suivi le séisme. Dans ce document, l'ONG déplore un « manque de forces de police dans et aux alentours des camps » et demande au futur gouvernement de « faire de la protection des femmes et des fillettes dans les camps une priorité ».En Haïti, M. Go.

émissions Spéciales

TVMonde diffuse aujourd'hui à 21 h une émission spéciale, tournée à Port-au-Prince, suivie d'un documentaire. Sur Arte, à 20 h 40, le docu Sauvez Haïti. RFI s'installe à Port-au-Prince dès demain pour des directs. Le 13, sur France 5, l'écrivain Dany Lafferière sera reçu à 20 h 35 dans « La grande librairie ». Puis à 21 h 40, Un soir avec… Haïti, 200 ans d'art et d'histoire, racontera l'histoire de l'île à travers un tableau Le Serment des ancêtres.