Mort d'un 53e soldat français en Afghanistan

GUERRE Il a été touché dans une explosion...

Reuters

— 

J. SAGET/ AFP

Un caporal-chef du régiment d'infanterie-chars de marine (RICM) de Poitiers est mort samedi en Afghanistan, devenant le 53e soldat français tué depuis le début de l'intervention étrangère dans le pays en 2001 et le premier cette année, annonce l'Elysée.

«Il a été touché par une explosion alors qu'il se trouvait à proximité de son véhicule blindé», lors d'une opération dans la région de Tagab, en Kapisa, dit la présidence de la République dans un communiqué. Deux autres soldats ont été blessés dans l'explosion, précise Matignon dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy exprime son émotion et réaffirme «la détermination de la France à continuer d'oeuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité» en Afghanistan.